Actualités

18 août 2017
Le 250e de Carleton-sur-Mer dévoile un premier legs à la population

Le 250e de Carleton-sur-Mer dévoile un premier legs à la population

Une murale géante illustrant nos racines et notre patrimoine!

Le 250e de Carleton-sur-Mer, en collaboration avec les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, a dévoilé cet après-midi l’œuvre permanente Tracadigash, créée sur mesure par les artistes Patrick Dionne et Miki Gingras.

Le cœur du projet artistique repose sur la participation des citoyennes et citoyens de Carleton-sur-Mer qui ont transmis oralement aux artistes des histoires et anecdotes permettant une reconstruction de l’identité de notre communauté. La collecte de ces histoires a inspiré une immense murale sous la forme d’un photomontage, composé d’images anciennes. Des images trouvées dans les albums des participants, au Musée de la Gaspésie et dans les archives de la Ville.

« Pour notre 250e anniversaire de fondation, on a toujours eu une préoccupation en tête, celle de transmettre notre culture, notre histoire et notre sentiment d’appartenance à notre communauté. Cette volonté se fait par l’entremise de legs, d’un héritage dont les générations actuelles et futures accepteront de prendre soin », témoigne Pascal Alain, directeur de la culture, du loisir et du tourisme à la Ville, lors de son discours d’ouverture.

La murale Tracadigash mesure près de 10 m de large et plus de 2 m de haut! Un module virtuel (tracadigash.lafabriqueculturelle.tv), conçu par Thibault Landel en collaboration avec La Fabrique culturelle, est accessible afin d’explorer les détails de la composition. Une cinquantaine de contenus complémentaires sont disponibles sur la plateforme sous forme de vidéos, audio et visuels.

Portée par la Ville de Carleton-sur-Mer, en collaboration avec les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, Tracadigash sera installée en permanence. Ce projet est rendu possible grâce à la collaboration du Groupe Jean Coutu, qui a accepté d’accueillir l’œuvre sur le mur ouest de la pharmacie, et au financement de partenaires majeurs, notamment Patrimoine canadien.

La Ville de Carleton-sur-Mer compte laisser des legs aux citoyens dans le contexte de son 250e anniversaire avec la création de deux parcs citoyens comprenant des éléments historiques et patrimoniaux reflétant notre culture. D’autres éléments seront dévoilés cet automne sur les sites de la halte routière et de la plage municipale de Carleton-sur-Mer.

Cliquez ici pour voir la page des legs su le site web du 250e.

Catherine Miousse, coordonnatrice du 250e de Carleton-sur-Mer et projet des legs
Retour